Enquête ETF sur les violences faites aux femmes dans l’aérien en Europe

Le Comité directeur d’ETF Aviation (structure officielle européenne représentant les salarié(es) européen(nes) dont la CFDTAF est membre exécutif) a décidé de lancer une enquête sur la...

LA CFDT SOUTIENT LA PÉTITION EUROPÉENNE EN FAVEUR DE L’ACCUEIL DES MIGRANTS

"Nous sommes une Europe accueillante, laissez-nous agir !" Derrière ce slogan figure une pétition, soutenue par la Confédération européenne des syndicats (CES), qui appelle à laisser la...

Temps forts de la première journée du Congrès 2018 de l’ITF

Singapour, et notre Président, Paddy Crumlin, a donné le coup d’envoi officiel de notre grand rendez-vous, souligné par des allocutions de Mary Liew, Ng Chee Ming et Sharan Burrow....

COMMUNIQUE DE PRESSE

Pour un projet porteur d’avenir Benjamin Smith désigné par le Conseil d’Administration du Groupe AF-KL le 16 août dernier, Directeur Général du Groupe Air France KLM, a pris ses...

Edito octobre 2018

Après un premier semestre marqué par 15 jours de grève qui ont coûté près de 350 millions d’euros à la compagnie et une crise de gouvernance qui a figé l’entreprise pendant plusieurs mois, un accord pluriannuel 2018-2019 a été signé vendredi dernier. La CFDT, la CFE CGC, FO, l’UNSA et le SPAF qui, ensemble, représentent 76,4 % des voix exprimées aux dernières élections rendent cet accord valide.

Seuls le SNPL et la CGT n’ont pas signé le texte, même si cette dernière pourrait « adhérer » à cet accord.

Au-delà des postures des uns et des autres, réduisant leurs positions à des attaques contre la CFDT, nos détracteurs font tous des calculs plus ou moins approximatifs et ont une lecture du texte qui laisse perplexe quant à sa compréhension.

Une chose est sûre, l’accord signé vendredi est bien moins éloigné de celui d’avril, que de leur demande de rattrapage de perte du pouvoir d’achat depuis 2012. Une autre certitude, au-delà des 350 millions de pertes, le calcul de l’intéressement en 2019 sera proche de zéro pour tous.

Au-delà de cet accord, la CFDT Groupe Air France et de nombreux salariés attendent le plan de relance de M. SMITH.

C’est sur cet enjeu majeur pour l’avenir que la CFDT Groupe Air France souhaite rapidement échanger avec la nouvelle Direction. Seule une vision stratégique pour le Groupe AFKL et, plus particulièrement, la partie qui concerne Air France, HOP!, Transavia France et JOON permettra de garantir l’avenir de ses salariés dans le temps.

Pour la CFDT Groupe Air France, c’est bien ce juste équilibre entre tous les paramètres de pilotage de l’entreprise ainsi que les choix stratégiques à venir qui garantiront dans le temps l’avenir des salariés du groupe Air France.

A la Une

Nos Publications

Première réunion GP

La direction a invité l’ensemble de Syndicats REPRESENTATIFS de la Compagnie à des réunions de discussion sur le sujet des GP. La direction a bien insisté sur le mot discussion et non négociation. Donc pas de signature d’accord. La direction prend en compte les...

LÉGITIMES REVENDICATIONS

Vos représentants CFDT du Marché France se sont réunis jeudi 11 octobre, afin d’échanger et  de croiser les différentes problématiques et revendications des points de vente CRC, Agences et PLAFF. Nous porterons ces revendications auprès de la Direction de...

CE Pilotage Economique, octobre 2018

Sommes-nous en train d’assister à une OPA de KLM sur le Groupe ? Demain IT, AFI, les Alliances ? Sans compter les activités déjà dirigées par KL! Les problèmes de gouvernance ont fragilisé les positions d’AF. Côté français, l’attitude des syndicats...

Twitter

Facebook

Les ressources en ligne

Retrouvez toute l’info dont vous avez besoin au quotidien sur nos sites web :

Des guides à imprimer

Téléchargez nos quides pratiques et modes d’emploi au format pdf

Réponses à la carte (réservé aux adhérents)

Une question ? La CFDT vous répond !

Service personnalisé ouvert 6 jours sur 7.

09 69 39 19 39

Pas encore adhérent à la CFDT ? Adhérez pour profiter de ce service