Après 8 réunions de concertation entre les syndicats du Hub et la Direction, la CGC et l’UNSA viennent de valider un accord cadre ouvrant la voie à sa mise en œuvre.

Ce texte de la Direction ayant été amendé principalement pour y intégrer des dispositions JOON devrait donc, encadrer les transformations du Hub, l’emploi et les métiers jusqu’au 31 décembre 2019.

Des débats et des réunions auront lieu et la CFDT du Hub profitera de toutes ces occasions pour rappeler ses priorités.


L’emploi :

Si la reprise des embauches au Pôle client (60) dès Novembre 2017 est un signal positif, embauches venant compenser dans la même proportion la mobilité des personnels du Hub, elles devront aussi suivre la croissance attendue et augmenter le solde net des empois affectés à l’escale.

(Prévision de croissance Pax hiver 2018  MC/F -> +12.8%/2016 // LC -> +6.7%)

A ce sujet, la CFDT demande l’organisation de réunions GPEC (Gestion prévisionnelle des emplois et compétences) prenant en compte cette nouvelle donne.


La formation :

Parent pauvre de cet accord, la formation est pourtant au cœur des métiers.

Comment améliorer la maitrise des outils et bientôt leurs dimensions « digitales  » sans disposer d’un capital temps le permettant ?

Comment maintenir ses compétences ou en acquérir de nouvelles au-delà de quelques vagues notions  » d’accompagnement  » contenues dans ce texte ?

Comment imaginer qu’elles puissent être qualifiantes dans un système de filières plafonnées enfermant une majorité d’agents sans développement professionnel possible ?

La croissance attendue et la montée en gamme recherchée doivent la aussi trouver une signification concrète.


Encadrement/management :

Dans cet accord, la seule référence aux Managers porte sur une « opération de marketing RH de ces postes dans l’entreprise » et une réflexion annexe sur « la mobilité et les parcours » … et c’est tout !

Essayer de redorer l’image de ces postes est certainement utile mais de basse intensité au regard des conditions dans lesquelles les cadres exercent leur métier.

Ballotés ces 10 dernières années par la politique de réduction des coûts et par des relations sociales d’un autre âge, les managers ont vu leur crédit diminuer au fil du temps.

Combiens de projets avortés ? Combien de rétropédalages humiliants ?

Si  » faire passer la charge  » sans sourciller a souvent été leur quotidien, l’encadrement aspire à se consacrer à ce qui est le cœur de leurs métiers à savoir le Management … d’équipes, de projets …

Au moment où la Direction à l’ambition de réformer le Hub et d’accompagner le changement  elle serait bien inspirée de prendre la mesure de cette aspiration.

La CFDT du Hub prend acte de cet accord cadre validé mais rappelle que la croissance doit s’accompagner d’un volet redistributif pour le plus grand nombre synonyme de progrès social.


Vos délégués CFDT