Il y a quelques mois maintenant, la fin du rythme 4x4 avait sonné pour les DO et les RFO. A l’époque, aucune petite voix ne s’était élevée, aucun soubresaut des salariés en décalés sur le même rythme. Il faut dire que la stratégie était fine, la Direction commençant son éradication par les salariés les plus rémunérés.

De fait, personne n’avait sourcillé.

Qu’en sera-t-il dans quelques semaines lorsque les responsables de l’EDC rendront publiques les grilles qu’ils souhaitent appliquer aux AMDE ? Plus de 4x4 mais du 3x3 ou du 4x3 et surtout plus de nuit. Il serait logique que cette grille soit également appliquée aux AMDE du PIE.

Et ensuite ? Croyez-vous chers agents et techniciens que vous serez épargnés par ces modifications ? Pouvez-vous croire un seul instant que la Direction s’arrêtera aux AMDE ?

En quoi la Direction sortirait-elle gagnante de ce changement de rythme imposé aux AMDE ? Quels sont les gains attendus ?

Avec le peu de recul que nous avons sur les modifications imposées aux DO et RFO, force est de constater :

  • Financièrement la Direction n’a rien gagné (la baisse du taux de sujétion de la grille a été contre balancée par l’embauche d’1DO et d’1 RFO supplémentaires)
  • Les rythmes des RFO ne suivent plus les rythmes des agents. Comment peuvent-ils les évaluer via les EAP ou détecter chez certains un quelconque potentiel ? C’est une situation totalement ubuesque qui risque de se reproduire également à l’EDC.

La CFDT demande officiellement à la Direction du Cargo de la transparence sur le but recherché.

Une équipe à votre écoute : P. ARTHUIS, E. SZABO, A. BILIC, V. JEANNERET, J. BRETEAUX, C. CHEVREUX,   JL LEPORCQ, E. MICHEL, J. MATEOS, E. POUILLE à   page Facebook  « CFDT CARGO »