Lettre de l’Administrateur Air France-KLM
François Robardet Représentant des salariés actionnaires PS et PNC

9 octobre 2017

Air France-KLM : trafic en hausse de 4,6% en septembre

(source Figaro) 9 octobre –  Le nombre de passagers transportés en septembre par Air France-KLM a augmenté de 4,6% par rapport au même mois de 2016, avec une forte hausse en Amérique du Nord (+7,1%), a annoncé le groupe lundi dans un communiqué. Le trafic mesuré en passager-kilomètre transporté (PKT) a augmenté de 3,8% et le coefficient d’occupation est en amélioration de 2,1 points, selon le groupe qui a précisé que le trafic avec l’Amérique du Nord a augmenté de 6,3% en PKT.

Les compagnies française et néerlandaise Air France et KLM, Transavia, la low-cost du groupe, et Hop!, la filiale court et moyen-courrier d’Air France, ont transporté 8,9 millions de passagers en tout.

Pour les différentes entités du groupe, hors Transavia, le trafic en PKT avec la région Afrique-Moyen-Orient s’est amélioré de 8,6% et celui avec l’Amérique latine de 1,5%. En revanche, la zone Caraïbes-Océan Indien est en recul de 1%. L’Asie est quasiment stable (+0,1%). L’activité court et moyen courrier est en hausse de 5,8% en PKT.

Transavia a transporté 1,6 million de passagers, soit 5,9% de plus qu’en septembre 2016 avec un coefficient d’occupation de 92,8%, en progression de 1,5 point. L’activité cargo est en amélioration de 0,5% en milliers de tonnes-kilomètre transporté.

Mon commentaire : Toutes les composantes du groupe progressent en ce mois de septembre. On ajoutera à ces bonnes nouvelles, comme la forte hausse du trafic avec l’Amérique du Nord, la progression de la recette unitaire.

HOP! Air France ouvre Caen – Toulouse, Strasbourg – Rennes

(source Air Journal) 6 octobre – La compagnie aérienne HOP! Air France lance cet hiver deux nouvelles liaisons transversales saisonnières, reliant Caen à Toulouse d’une part et Strasbourg à Rennes d’autre part.(…)

HOP! sera en concurrence avec la low cost Volotea sur cette route, sa 4eme à Caen (avec Lyon, Nice et Figari) et 10eme à Toulouse (après Marseille, Nantes, Nice, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Calvi et Figari, plus Paris-CDG, Orly, Athènes et Malte avec Air France).

La liaison entre Strasbourg-Entzheim et Rennes-Bretagne sera assurée par la filiale d’Air France du 1er décembre 2017 au 23 mars 2018, avec quatre rotations hebdomadaires en Embraer 170 ou Bombardier 1000 de 70 à 100 places.(…)

Pas de concurrence sur cet axe pour HOP!, qui propose déjà 10 lignes à Strasbourg (vers Amsterdam, Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Nice, Toulouse, Ajaccio et Calvi) et 9 à Rennes (vers Amsterdam, Lyon, Marseille, Nice, Paris-CDG, Toulouse, Ajaccio, Bastia et Figari).(…)

Mon commentaire : Hop! poursuit la rationalisation de son réseau cet hiver. Si de nouvelles lignes sont ouvertes (Caen-Toulouse et Strasbourg-Rennes), d’autres sont fermées car très déficitaires, notamment Nice-Toulouse et Nice-Metz. Par ailleurs, l’ouverture de la LGV Sud-ouest en juillet dernier entraine une diminution des fréquences entre Orly et Bordeaux.

LOT signe avec AFI KLM E&M pour ses 737NG et MAX

(source Air et Cosmos) 5 octobre – La compagnie polonaise LOT Polish Airlines vient de signer un accord de longue durée avec AFI KLM E&M pour le support équipements de sa future flotte Boeing 737 MAX. LOT attend six appareils de ce type, dont la livraison est prévue entre novembre 2017 et mai 2019. Le contrat concerne également quatre avions Boeing 737 NG (Next Generation) actuellement en service.

AFI KLM E&M prendra en charge le support MRO des équipements, avec accès à son pool de pièces de rechange et la constitution d’un kit de base principal (MBK) sur la base de LOT à Varsovie. Les opérations de maintenance sont assurées par les équipes partenaires d’AFI KLM E&M et Boeing dans le cadre de leur programme commun Components Services Program (CSP) 737.

LOT est un client historique d’AFI KLM E&M, depuis plus de quinze ans. AFI KLM E&M est notamment en charge depuis 2012, du support équipements des Boeing 787 de la compagnie polonaise.

Air France KLM et Lufthansa brevetés sur le LEAP

(source Boursier com) 3 octobre – CFM International (Safran, General Electric) a signé des accords avec Lufthansa Technik et AFI KLM E&M (Air France KLM), qui deviennent opérateurs de maintenance officiels sur la gamme LEAP du motoriste, comme ils le sont déjà sur CFM56. Les deux partenaires MRO vont ainsi accroître les possibilités d’entretien et de réparation des LEAP, en plus des sites internes de CFM, situés à Lafayette aux Etats-Unis (LEAP-1A et LEAP-1B), Bruxelles en Belgique (LEAP-1A) et Saint-Quentin-en-Yvelines en France (LEAP-1B).

Mon commentaire : AFI KLM E&M propose désormais une offre de services pour la gamme LEAP. Le Leap-1A équipe la famille Airbus A320neo, le Leap-1B la famille Boeing 737 MAX.

Singapore Airlines et le groupe Lufthansa renforcent leur coentreprise

(source Air Journal) 3 octobre – La compagnie aérienne Singapore Airlines et le Groupe Lufthansa ont lancé dimanche leur coentreprise, couvrant désormais les vols entre Singapour, l’Australie, l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique et la Suisse.

Initialement annoncé en 2015, l’accord rendu effectif le 1er octobre 2017 a été largement étendu. Tous les vols opérés par Singapore Airlines, Lufthansa et Swiss International Airlines entre les aéroports de Singapour-Changi, Francfort, Munich et Zurich-Kloten sont inclus dans le partage de revenus, Les deux groupes partagent désormais leurs codes sur plus de 130 routes en Europe, en Asie du sud-est et dans le Pacifique.

Côté liaisons, l’annonce de la coentreprise il y a deux ans avait été suivi par le lancement d’un Singapour – Düsseldorf par Singapore Airlines en juillet 2016 et par le déploiement par Swiss d’un Boeing 777-300ER tous les jours entre Zurich et Singapour en mars dernier, tandis qu’un Munich – Singapour de Lufthansa verra le jour au printemps prochain, opéré en Airbus A380.

(…) Rappelons que les deux groupes sont membres de Star Alliance.

Mon commentaire : La coentreprise Singapore Airlines – Lufthansa élargit son périmètre entre l’Europe et l’Asie ainsi qu’entre l’Asie et l’Australie.

L’accord passé l’année dernière entre Air France et Singapore Airlines ne devrait pas être remis en question. Il permet à Air France de placer son code « AF » sur les vols de Singapore Airlines à destination de Sydney et Melbourne.

Groupe IAG : +2,5% en septembre

(source Air Journal) 5 octobre – Le groupe IAG regroupant les compagnies aériennes British Airways, Iberia, Aer Lingus et la low cost Vueling a accueilli 9,87 millions de passagers le mois dernier, un trafic en hausse de 2,5% par rapport à septembre 2016.

Les statistiques mensuelles d’International Airlines Group (IAG) précisent que le nombre de passagers est en hausse de 3,9% sur le marché domestique (dans les aéroports britanniques, espagnols, irlandais et italiens), de 1,7% en Europe, de 2,1% sur l’Amérique du nord, de 3,5% sur l’Amérique latine et les Caraïbes, de 4,3% sur l’Afrique, le Moyen-Orient et l’Asie du sud, et enfin de 2,1% sur l’Asie-Pacifique.

Le trafic en RPK (revenu passager kilomètre) gagne 3,1% en septembre, sur des capacités en SKO (siège kilomètre offert) à +1,3%. Le coefficient d’occupation global du groupe progresse donc de 1,5 point de pourcentage pour s’établir à 85,6% ; il gagne en particulier +3,1 points sur les marchés domestiques (87,5%) et +3,7 points sur l’Asie-Pacifique (87,1%), le seul recul étant enregistré sur l’Amérique du nord (-0,5 point à 85,4%).

IAG ne donne que peu des détails sur ses filiales : British Airways affiche +0,9% en RPK et +0,1% en SKO, avec un trafic fret à +9,2%. Iberia affiche +8,8% en RPK et +4,5% en SKO, avec un trafic fret en hausse de 6,7%. Aer Lingus affiche +7,8% en RPK et +8,9% en SKO, avec un trafic fret à +10%. Enfin Vueling affiche +0,8% en RPK, sur des capacités en SKO reculant de 3,5%.

Le trafic premium (dans lequel Vueling n’est pas comptée) a augmenté en septembre de 3,0% par rapport au même mois l’année dernière

Mon commentaire : Les résultats d’IAG en septembre confirment la tendance observée ces derniers mois. British Airways stagne quand la plupart des autres filiales progresse de près de 10%. À noter que sur l’Amérique du nord, IAG enregistre une hausse de trafic de 2,1%, quand Air France-KLM progresse de 6,3%.

easyJet : forte hausse du trafic en septembre.

(source CercleFinance com) 5 octobre – Très bon mois de septembre pour easyJet, qui a fait état ce jeudi matin de 7.718.714 passagers transportés sur la période, soit une progression de 11% en rythme annuel.

Le coefficient d’occupation est, lui, ressorti à 93,6%, en hausse de 2,5 points par rapport à son niveau de septembre 2016.

La compagnie low cost a ainsi transporté 80.249.672 passagers depuis le 1er janvier, soit 9,7% de plus que sur la période janvier-septembre 2016. Le coefficient d’occupation a par ailleurs atteint 92,6% sur 9 mois, en amélioration d’un point sur un an.

Mon commentaire : En septembre, EasyJet a expliqué qu’elle prévoit un bénéfice avant impôt compris entre 405 et 410 millions de livres (entre 453 et 458 millions d’euros) pour l’exercice 2016-2017 clos fin septembre. Le chiffre définitif, qui doit être dévoilé le 21 novembre à l’occasion de la présentation des résultats du groupe, se situera donc dans le haut de l’objectif dévoilé fin juillet (entre 380 millions et 420 millions de livres).

La faillite brutale de la compagnie britannique Monarch et la crise des annulations de vols de l’irlandaise Ryanair pourraient lui être favorable sur le prochain exercice.

Qatar Airways s’offre 49% de Meridiana

(source Boursier com) 2 octobre – Qatar Airways prend le chemin inverse d’Etihad… Après avoir acquis de multiples participations dans divers transporteurs régionaux, la compagnie basée à Abu Dhabi est en train de faire marche arrière à l’image de ses décisions récentes concernant Air Berlin et Alitalia. Le transporteur qatari semble lui miser sur cette stratégie…

Déjà actionnaire minoritaire de la maison mère de British Airways, International Airlines Group, et du latino-américain LATAM Airlines, Qatar Airways a annoncé l’acquisition de 49% d’AQA Holding, la nouvelle maison-mère de la compagnie aérienne italienne Meridiana. Et Akbar al Baker, le patron de la compagnie de Doha, a de grosses ambitions en Italie

Qatar Airways va « développer massivement » la compagnie, grâce à de nouveaux appareils et un nouveau positionnement de marque, ainsi que le développement de son réseau européen et international, a déclaré à Reuters le dirigeant.

Meridiana, deuxième compagnie aérienne transalpine, commencera dans les six mois à venir à prendre livraison de gros porteurs Boeing 787 ou Airbus A330, et de petits porteurs Boeing 737 MAX commandés par Qatar Airways, a précisé Akbar al Baker.(…)

Qatar Airways négociait cette prise de participation depuis de longs mois. Le groupe qatari avait également dernièrement tenté de rentrer au tour de table d’Americain Arlines mais avait dû faire marche arrière face aux réticences de la première compagnie mondiale…

Mon commentaire : Qatar Airways réussira-t-elle en Italie avec Meridiana là où Etihad a échoué avec Alitalia ?

Après les annulations de vols, la Belgique porte plainte contre Ryanair

(source Figaro) 5 octobre – (…) L’imbroglio continue chez Ryanair. Empêtrée dans un problème d’organisation interne qui l’a conduite à annuler plusieurs milliers de vols, la compagnie irlandaise est désormais visée par une plainte pour « pratiques commerciales déloyales ». L’État belge a saisi le tribunal de commerce de Bruxelles mercredi, dénonçant les annulations à répétition ayant affecté les voyageurs belges. Une situation que le vice-premier ministre, Kris Peeters, titulaire notamment du portefeuille de la Consommation dans le gouvernement fédéral de centre-droit, juge « inadmissible ». Il déplore ainsi un « manque de professionnalisme que toute compagnie digne de ce nom doit avoir ».

« En outre, la compagnie communique uniquement en anglais, même avec ses clients qui ont réservé des vols en langue néerlandaise ou française. Les informations concernant les droits en cas d’annulation ne sont pas fournies aux clients d’une manière adéquate », estime-t-il. L’organisation de consommateurs Test-Achats, qui a salué la démarche confirme sur le site de la radio belge RTL que la compagnie ne propose, en cas d’annulation, que le remboursement du vol ou un vol alternatif sans jamais mentionner la moindre indemnisation alors que celle-ci est due si l’annulation a lieu moins de deux semaines avant le départ.

La commissaire européenne chargée des Transports, Violetta Bulc, est d’ailleurs déjà venue, à la rescousse des passagers malheureux. Elle a demandé à Ryanair de respecter pleinement leurs droits. « Cela inclut le droit au remboursement, au réacheminement ou à un vol retour, ainsi que le droit à une assistance et dans certaines circonstances le droit à compensation », a rappelé la commissaire européenne. Ryanair a, de son côté, affirmé lundi avoir trouvé une solution pour les trois quarts de ses clients affectés par la deuxième vague d’annulations de ses vols dévoilée la semaine dernière.

En déposant plainte, le gouvernement belge entend surtout faire pression sur la compagnie low-cost, et indique notamment espérer « que Ryanair se conformera entièrement aux règles » pour ne pas être obligé d’en arriver aux sanctions. « L’action en cessation», terme précis de la plainte, est en effet susceptible d’entraîner le paiement d’amendes.

La compagnie irlandaise fait face à une pénurie de pilotes liée aux congés qu’elle doit leur accorder. La semaine dernière, elle a ainsi annoncé être dans l’obligation de retirer 25 des 400 avions que compte sa flotte. Au total 34 liaisons seront suspendues en Europe, soit 18.000 vols entre novembre et mars, en plus des suppressions de quelque 2000 vols prévus en septembre et octobre dévoilées mi-septembre. Ces nouvelles annulations concernent 400.000 clients déjà munis de leur billet qui, selon la compagnie, représentent moins de 1% des personnes transportées cet hiver.(…)

Mon commentaire : Les responsables politiques belges défendent les consommateurs en mettant en cause Ryanair qui ne respecte pas les règles d’indemnisation. Les passagers victimes des annulations seront de ce fait soutenus dans leurs démarches.

Il serait temps que ces mêmes responsables examinent en détail le système Ryanair, basé sur un contournement des règles sociales applicables aux pilotes et aux personnels de cabine. Ils pourraient également se pencher sur les conditions d’attribution de financements par les collectivités locales. Auront-ils le courage d’examiner le problème en profondeur ?

La Presse Boursière…

AIR FRANCE-KLM : China Eastern Airlines et Delta Air Lines sont officiellement actionnaires

(source AOF) 4 octobre – Air France-KLM a annoncé hier soir que le règlement-livraison des augmentations de capital réservées à China Eastern Airlines et Delta Air Lines annoncées le 27 juillet 2017 et approuvées par l’Assemblée générale extraordinaire des actionnaires du 4 septembre 2017, a eu lieu. Les 75 054 098 actions nouvelles ainsi émises ont par ailleurs été admises aux négociations sur le marché réglementé d’Euronext Paris et Amsterdam.

China Eastern Airlines et Delta Air Lines détiennent désormais chacune 10 % du capital social d’Air France-KLM et disposent ainsi chacune d’un représentant au conseil d’administration d’Air France-KLM.

« Air France-KLM concrétise ainsi aujourd’hui une nouvelle étape majeure dans le renforcement de ses partenariats stratégiques avec l’entrée à son capital de China Eastern Airlines et de Delta Airlines. Cette opération s’inscrit pleinement dans le projet Trust Together, en permettant à Air France-KLM de reprendre l’offensive, de renforcer son intégration commerciale avec ses principaux partenaires et de poursuivre l’amélioration de sa structure financière », indique la compagnie aérienne.

Mon commentaire : China Eastern et Delta Airlines détiennent depuis la semaine dernière chacune 10% du capital du groupe, et siègeront au conseil d’administration du groupe Air France-KLM. En contrepartie, elles ont dû verser 751 millions d’euros à la holding. Près de 250 millions seront consacrés l’année prochaine à la prise de participation dans Virgin Atlantic à hauteur de 31%, le reste étant destiné à réduire l’endettement du groupe.

Suite à cette augmentation de capital, l’État français (Agence des participations de l’État) a franchi en baisse les seuils de 25% des droits de vote et 15% du capital de la société Air France-KLM, et détient désormais 14,06% du capital et 23,37% des droits de vote.

Fin de la revue de presse

Mon commentaire sur l’évolution du cours de l’action Air France-KLM

L’action Air France-KLM est à 13,32 euros en clôture lundi 9 octobre, en baisse de 2% depuis lundi 2 octobre.

La moyenne des objectifs de cours (le consensus) des analystes pour l’action AF-KLM est à 15,08 euros. Je calcule cette moyenne sur la base des objectifs de cours publiés depuis mai dernier par 11 analystes.

Le baril de pétrole Brent (mer du nord) quasi stable à 55$.

Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter des actions Air France-KLM.

Vous pouvez réagir à cette revue de presse ou bien me communiquer toute information ou réflexion me permettant de mieux conduire ma fonction d’administrateur du groupe Air France-KLM.

Vous pouvez me poser, par retour, toute question relative au groupe Air France-KLM ou à l’actionnariat salarié…

A bientôt.

Pour retrouver les dernières revues de presse du lundi, c’est ici

 

Si vous appréciez cette revue de presse, faites la circuler.

Les nouveaux lecteurs pourront la recevoir en me communiquant l’adresse email de leur choix.

| François Robardet

Administrateur Air France-KLM représentant les salariés actionnaires PS et PNC

Lettre rédigée avec la collaboration de Christian Magne

Cette revue de presse traite de sujets liés à l’actionnariat d’Air France-KLM.

Si vous ne voulez plus recevoir cette lettre/revue de presse, cliquez ici et précisez votre demande : désabonnement.

Si vous préférez recevoir la revue de presse sur une autre adresse, merci de me l’indiquer.

Pour me joindre : message pour François Robardet. 10418 personnes reçoivent cette revue de presse en direct